Une stratégie inédite : les clubs de vignerons ont été imaginés pour aller toujours plus loin dans la finesse des sélections et l’expression des terroirs

La commission vignoble, composée à la fois de vignerons et de collaborateurs de la cave a établi un programme de sélections parcellaires strict au fil des ans. Aujourd’hui, plusieurs clubs de vignerons sont actifs et rassemblent de deux à trente vignerons autour d’un terroir ou d’une thématique transversale. Dans la lignée, une commission de dégustation réunissant vignerons et collaborateurs valide la qualité des cuvées produites : le vigneron est impliqué jusqu’au produit final.
Cette nouvelle ossature irrigue pleinement le projet coopératif, permettant aux vignerons de se sentir vraiment partie prenante et ainsi délaisser le strict costume de « fournisseur de raisins ».

LES CLUBS DE VIGNERONS – TERROIRS
De leurs aînés ils ont hérité d’un vignoble morcelé, éparpillé et gagné sur la garrigue. C’est de ces terroirs aux expositions multiples, au climat idéal sec et venté, et aux sols de schistes purs, calco-schistes et argilo-calcaires, que des vins aux multiples facettes tirent leurs force de caractère. Ainsi sont nées les cuvées FITOU F de Cascastel, FITOU Expression de Schistes, FITOU Accord Parfait, FITOU Les Cazals, CORBIERES Héritage de Bonnafous, CORBIERES Esprit de St Jean etc… Le travail collaboratif entre les vignerons et les équipes techniques de la cave permet d’affiner chaque année les sélections au sein de ces terroirs. La remise en question est permanente : pas d’autre choix que celui de la qualité !
Au plus près des vendanges, certains clubs sont créés à l’initiative des vignerons : ils proposent les parcelles et les équipes techniques valident le déclenchement des apports. Les travaux de la vigne sont alors réalisés conjointement ce qui leur permet d’atteindre la maturité optimum au même moment, condition nécessaire à leur validation. « Aux vendanges 2019, nous avons créé 4 clubs vignerons et poursuivrons jusqu’à développer des cuvées identitaires. Nous sommes vignerons artisans » !

LE CLUB DE VIGNERONS – LEZARD OCELLE
C’est en 2018 qu’un partenariat est né avec Grégory DESO, herpétologue de l’association herpétologique de Provence Alpes Méditerranée (AHPAM), lequel a conduit à une étude préliminaire concernant la présence du reptile menacé sur différents secteurs du parcellaire. En 2019, un protocole de suivi par photo-identification a été mis en place, toujours avec l’AHPAM mais aussi avec Jean MURATET, herpétologue de l’association audoise ECODIV. Cette collaboration présente un double intérêt : « nous participons à la préservation et à l’étude de l’espèce en suivant son évolution sur nos terres et nous renforçons la sensibilisation de nos vignerons aux enjeux environnementaux et à la préservation de notre biodiversité ». 35 vignerons ont signé la charte Lézard ocellé au travers de laquelle ils acceptent les études sur leurs parcelles, s’engagent à enherber les tournières et abords de murets, à rénover ces murets… favorisant ainsi la présence d’insectes dont le reptile raffole.